L’Open Data pour lutter contre l’artificialisation des sols

décembre 2023

L’artificialisation des sols est un sujet au cœur des préoccupations des territoires. Occupation des sols, friches, logements vacants : tour d’horizon des données ouvertes liées à ce phénomène de plus en plus réglementé !

DÉCOUVRIR

Dashboard

Ce tableau de bord vise à présenter les jeux de données disponibles en open data au sujet de l’artificialisation des sols et des leviers actionnables au niveau local pour lutter efficacement contre ce phénomène.

Consommation d’espaces naturels, occupation des sols, densité urbaine, vacance des logements, friches… Pour chaque thématique, le tableau de bord propose une description d’un jeu de données mobilisable, avec ses atouts et ses limites, ainsi que des visualisations et des chiffres clés tant pour la France entière qu’au niveau local.

La croissance exponentielle de la surface artificialisée en France depuis 40 ans

Depuis 1982 la surface artificialisée de la France est passée de 2,9 à 5 millions d’hectares (Source : ministère de l’Agriculture, Teruti-Lucas). Ainsi, la France est l’un des pays européens ayant artificialisé le plus de sols. L’artificialisation des sols, au rythme actuel, pose un vrai risque de dérèglement climatique et de perte de résilience de nos écosystèmes. Pour remédier à cette menace, la loi dite Climat et résilience, instaurée en 2021, exige une réduction de moitié du rythme de consommation d’espaces naturels, agricoles et forestiers d’ici 2031 et une absence d’artificialisation nette d’ici 2050.

Par ailleurs, le rythme d’artificialisation ne semble pas corrélé à l’évolution démographique française – au niveau local il y a de grandes disparités entre les territoires – et de manière générale sa croissance a progressé 3,7 fois plus vite que celle de la population depuis 1982.

Objectifs de la loi ZAN : qui sont les bons élèves ?

Si nous comparons les consommations annuelles moyennes d’espaces NAF (Naturels, agricoles et forestiers) de la décennie précédente avec celles du début de la décennie actuelle, il en ressort que quatre départements ont réduit leur consommation de plus de moitié : il s’agit de Paris, des Hauts-de-Seine (des territoires déjà très artificialisés), de la Guyane et des Alpes de Haute Provence. A l’inverse, 23 départements ont augmenté le rythme d’artificialisation des sols entre la décennie 2010 et le début de la décennie 2020.

L’Open Data pour lutter contre l’artificialisation des sols

L’Open Data constitue une ressource précieuse pour mesurer et lutter efficacement contre l’artificialisation des sols. Par exemple, une collectivité qui souhaite engager une démarche de sobriété en limitant l’étalement urbain sur son territoire peut s’appuyer sur les données ouvertes.

Selon certains scenarios, le recyclage d’entre 80 000 et 115 000 ha de friches doit suffire pour parvenir à l’objectif de zéro artificialisation nette d’ici 2050. Cependant, les coûts de recyclage sont considérables, de l’ordre de grandeur de plusieurs centaines de milliers d’euros par hectare, voire plus d’un million, en fonction de la nécessité de dépolluer la friche. Le jeu de données Cartofriches, répertoriant près de 10 000 friches sur une superficie totale de 200 000 hectares, offre un accès public à des informations détaillées, telles que le niveau de pollution et la présence de bâtiments sur chaque site.

Les fichiers agrégés LOVAC, publiés par le Cerema, permettent quant à eux de dénombrer, commune par commune, les logements en situation de vacance structurelle. À titre d’illustration, les départements du centre de la France connaissent un taux de vacance élevé, avec une part de 7% jusqu’à 11% du parc de logements en vacance depuis plus de 2 ans. Sur demande auprès du Cerema, les collectivités peuvent accéder au détail des logements vacants afin de proposer des solutions de remise sur le marché adaptées aux propriétaires concernés.

Données

Les données mobilisées pour concevoir ce tableau de bord sont toutes disponibles en open data.

  • Consommation d’espaces naturels, agricoles et forestiers (Cerema)
  • LOVAC – Logements vacants du parc privé par ancienneté de vacance (Cerema)
  • Sites référencés dans Cartofriches (Cerema)
  • Corine Land Cover – Inventaire biophysique de l’occupation des sols (Copernicus)
  • OCS GE – Occupation des Sols à Grande Échelle (IGN)
  • Recensement de la population (Insee)
  • FiLoSoFi – Dispositif sur les revenus localisés sociaux et fiscaux (Insee)

Technologies

SPALLIAN STRATEGY® permet de représenter vos différents jeux de données de manière visuelle et en temps réel dans des tableaux de bord, des observatoires ou des interfaces web complètes.

DÉCOUVRIR

Ces dashboards peuvent
vous intéresser

L'enseignement supérieur en France

Observatoire Parcoursup

16 février 2024

Le conseil municipal est l’organe politique le plus proche des citoyens français. Il est constitué d’élus municipaux dont le rôle est crucial, et pour lesquels on s’attend qu’ils soient le reflet de la population qu’ils représentent…à commencer par le sexe.

Découvrir

Raconter le prix des carburants en dataviz

6 juin 2023

Le conseil municipal est l’organe politique le plus proche des citoyens français. Il est constitué d’élus municipaux dont le rôle est crucial, et pour lesquels on s’attend qu’ils soient le reflet de la population qu’ils représentent…à commencer par le sexe.

Découvrir